Quelle Entree Avec Un Rougail Saucisse? - Portal hrvatskih arhitekata

Quelle Entree Avec Un Rougail Saucisse?

Quelle Entree Avec Un Rougail Saucisse
Le rougail saucisse, un plat typique de la Réunion – Ce plat aujourd’hui célèbre et très consommé en France, à la Réunion, ainsi qu’à l’Ile Maurice, est une préparation d’origine malgache. Il est relativement simple à préparer, copieux et a fait la réputation de la gastronomie sur les deux îles avec quelques petites variantes.

  1. Le rougail saucisse se présente sous la forme d’une marmite de saucisses créoles coupées en rondelles, de tomates coupées en dés, d’oignons, de piments et de gingembre écrasé et d’ail.
  2. On peut retrouver dans certaines recettes des aromates supplémentaires comme le combava, le laurier ou le safran.
  3. Pour accompagner un rougail saucisse, on choisit généralement du riz, des lentilles corail ou bien des haricots rouges.

A l’Ile Maurice on retrouve ce plat sous une forme féminine puisque l’on parle de LA rougaille saucisse.

Quel est la différence entre un rougail et un carry ?

La cuisine réunionnaise ne pouvait être autre que le reflet de l’île et de son histoire : épicée, métissée, surprenante et avec un gros goût de reviens-y La nourriture à La Réunion est conviviale, familiale. Ne vous étonnez pas de voir se regrouper trois ou quatre générations d’une même famille sur la plage le dimanche autour d’énormes marmites en fonte. © Serge Gélabert En entrée, les gourmands et les soucieux de leur ligne trouveront de quoi faire : samoussas, bouchons, bonbons piment (attention ça pique), et même gratins chouchou ou citrouille pour ceux qui aiment les amuses bouche-consistants. Pour les autres, de légères salades de choux, de palmistes (cœur d’une espèce de palmier présente sur l’île), achards (légumes marinés et épicés), Poursuivez la dégustation avec un plat en sauce accompagné de riz et de grains (légumineuses en tous genres, lentilles du Cirque de Cilaos de préférence). © Serge Gélabert Par plat en sauce, nous entendons poisson, viande ou encore crevettes mijotés avec des épices, des oignons, tomates, agrumes, Parmi les grands classiques, vous n’échapperez pas au rougail saucisse ou boucané et au cari. Boucané signifie fumé, la saucisse ou le morceau de lard sont ainsi fumés puis cuits dans la sauce tomate. © Serge Gélabert On appelle rougail les viandes mijotées dans une base d’oignons roussis (ce qui fait la différence avec le cari dans lequel les oignons et l’ail sont ajoutés en même temps que la tomate et cuisent donc dans le liquide), de la tomate, du thym, du curcuma (aussi appelé safran péi), parfois de l’ail, du combava (agrume d’origine asiatique dont on n’utilise que le zeste et quelques autres ingrédients secrets transmis uniquement par les gramounes (personnes âgées). © Serge Gélabert En dessert, les idées créoles ne manquent pas non plus : des fruits (exotiques, inutile de le préciser), gâteaux patate (à base de patate douce, farine, œuf, beurre, sucre, délicieux bien que légèrement bourratif), beignets banane, ananas ou encore songe (une racine locale), bonbons miel (inspirés de gâteaux maghrébins), rochers coco et sans oublier le si populaire rhum arrangé (une lichette, bien entendu). © Serge Gélabert L’héritage culinaire chinois a donné par ailleurs naissance au sauté mines, un chop suey à base de nouilles, légumes, poulet, œuf, et sauce d’huitre, indispensable ! Côté indien, le cabri massalé est le digne représentant de la tradition culinaire indienne. © Serge Gélabert Relevez le tout d’un rougail (le condiment cette fois, à base d’oignons et de piment) citron, concombre, bringelle (aubergine), tomate, dakatine (beurre de cacahuètes), mangue, ou tout simplement zognon, et vous voilà plongé dans un voyage tropical aux saveurs intenses. BON APPÉTIT ! > Voir la vidéo sur la gastronomie réunionnaise < Voir aussi : > Trouver un restaurant dans l’île > Le rhum à La Réunion > Les bars où sortir à La Réunion > La carte des aires de pique-nique > Les sites culturels incontournables © Photo couv. : Serge Gélabert

You might be interested:  Comment Atténuer Le Gout De L'Oignon Dans Une Sauce?

Pourquoi Dit-on rougail saucisse ?

Lieu d’origine île de La Réunion et île Maurice Ingrédients Tomates coupées en petits dés, gingembre pilé, oignons émincés et piments modifier

Le rougail réunionnais ou rougail mauricien est un plat originaire des Mascareignes, son nom étant d’origine indienne et proviendrait de la langue tamoule, une des langues parlées dans les deux îles. Le terme désigne une préparation pour accompagner certains plats de La Réunion et à l’ île Maurice,

  • À La Réunion, l’usage utilise également ce mot pour désigner le plat complet de type carry, comme le rougail saucisses et le rougail morue.
  • À La Réunion, le rougail cuit fait à base de fruits et de légumes, est consommé en accompagnement.
  • Le rougail tomate qui comprend également des oignons, du gingembre, des piments et éventuellement du combava, en est un exemple.

La même base se rajoute aux viandes et poissons cuits (souvent fumés ou séchés) que l’on nomme rougail, à la différence que l’on rajoute du thym, du curcuma et de l’ail au carry. Le rougail était considéré comme le plat des pauvres, puisqu’il coûtait moins cher en épices, en viandes (fumées ou séchées, elles se conservaient plus longuement) tout en offrant un gain de temps au moment de la cuisson.

Quel féculent accompagne toujours les plats traditionnels réunionnais ?

Le rougail saucisse est un plat traditionnel réunionnais, à base de saucisses créoles souvent fumées, artisanales ou encore fraîches. Celles-ci sont ensuite coupées en morceaux, accompagnées de riz et de rougail (tomates coupées en petits dés, gingembre pilé, oignons émincés et piments).

You might be interested:  Sauce Tomate Congelée Combien De Temps?

À l’île Maurice, on trouve également ce plat mais sous une orthographe différente et au féminin : la « rougaille saucisse ». On l’accompagne généralement de féculents tels que du riz, des lentilles de Cilaos, des lentilles corail ou encore des haricots blancs (voir recette)2. La particularité de la rougaille mauricienne est qu’elle est préparée aussi bien avec des saucisses créoles à base de porc qu’avec des saucisses au poulet, cette dernière étant la version que l’on retrouve principalement chez les Indos-Mauriciens.

Le terme rougail ou encore rougay a été apporté dans l’histoire du peuplement par l’Inde ( ouroukaille ). Ce type de préparation n’est pas toujours pimenté, cela varie selon les personnes. Sur l’île de la Réunion, le rougail saucisse est très souvent cuisiné et apprécié.

Qu’est-ce qu’un carry réunion ?

Le carry ou cari Le cari est un plat traditionnel de la cuisine réunionnaise qui se compose d’une viande ou d’un poisson, accommodé essentiellement avec des tomates, des oignons, du curcuma, le safran péi, et parfois du gingembre et d’autres plantes aromatiques et épices (ail, thym, sel, poivre).

Qu’est-ce qu’un cari en cuisine ?

Au sens strict, un cari est un plat en sauce aromatisé d’une variété d’épices et d’aromates comme les oignons et l’ail. Essentiellement, il s’agit d’un ragoût.